Un contrat de progrès entre l’école et la nation

francois bayrou 200

Ce contrat doit garantir les moyens existants et en même temps préciser les objectifs que la nation assigne à l’école. Je conserverai le nombre d’enseignants actuels. Le progrès que nous nous assignons doit être vérifiable par tous, c’est pourquoi je fixe un objectif que, dans les cinq ans, l’école française entre dans les dix premiers du classement international pour la compréhension de l’écrit, le calcul, les connaissances scientifique et la lutte contre les disparités sociales.

 

http://www.bayrou.fr/programme/instruire-former-eduquer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>