Un euro dans le béton, un euro pour l’humain

eva joly 200

Un euro dans le béton, un euro pour l’humain. L’effort dans la rénovation urbaine devra être maintenu. Mais pour chaque euro à l’Agence nationale de la rénovation urbaine, un euro sera donné à son « équivalent pour l’humain », l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances : éducation, formation, emploi, activité économique, santé, etc.

Projet Eva Joly 2012, chapitre 17   »Priorités aux quartiers populaires », proposition 1

Déclarations associées

Eva Joly, rencontre avec les militants d’AC le feu, 23 février 2012

Jamais je ne tolèrerai la ségrégation territoriale. Je veux en finir avec ces villes qui refusent de construire des logements sociaux. Je veux en finir avec ces territoires délaissés, enclavés. C’est à ceux qui ont le moins que la République doit donner le plus. Construire l’avenir de la banlieue, c’est sanctuariser les services publics, c’est y investir dans l’éducation, la formation, l’activité économique, la santé. C’est investir dans l’humain et pas seulement dans la rénovation, dans le béton. La solution pour la banlieue, ce sont ses habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>